Réglementation

Regles générales :

En compétition, un assaut (un match) se déroule sur une piste de 14 mètres de long sur 1,5 mètre de large.
Au début d’un assaut comme après chaque point, chaque escrimeur se tient à 2 mètres derrière la ligne centrale.

Individuel

Les assauts se disputent en 3 périodes de 3 minutes. Le premier qui marque 15 touches ou celui qui inscrit le plus de points à l’issue des 3 manches est déclaré vainqueur.

Equipe

Les assauts en équipe se déroulent le plus souvent sous la forme du “relais à l’italienne” (épreuve Olympique) : un assaut en 45 touches durant lequel les 3 tireurs de chaque équipe se remplacent à tour de rôle pour des phases de 5 touches/3 minutes. Soit un total 45 touches, 9 rencontres de 5 touches  ou chacun des 3 tireurs d’une équipe rencontre chacun de l’autre équipe.
Seul le score final détermine le vainqueur, la première équipe à 45 touches ou celle qui a le plus de point à la fin du temps réglementaire remporte l’assaut.

Le fleuret :

Au fleuret, on doit toucher l’adversaire au tronc (buste, épaules, cou) pour que la touche soit valable et que l’on marque un point.
On doit respecter des conventions lors d’un assaut. Il n’y a donc pas de « coup double ». En cas de touches simultanées, la touche est accordée au tireur qui avait la priorité. Cette priorité dépend de la phrase d’armes déterminée par la convention du fleuret. Si aucun des tireurs n’avait la priorité, aucune touche n’est accordée.

L’epée :

A l’épée, on peut toucher son adversaire sur tout le corps, chaussures et masque compris.
Cette arme est dite “non conventionnelle” car elle n’obéit pas à des règles de priorité, c’est à dire que chaque touche est comptabilisée.

Le sabre :

 

Au sabre, on peut toucher son adversaire avec toutes les parties de sa lame : la pointe mais aussi le tranchant (“la taille”) et le dos (“la contre-taille”). Il faut toucher le haut du corps, au dessus de la ceinture, masque et bras compris.
En cas de touches simultanées, l’arbitre décide d’accorder la priorité à un des tireurs, ou à aucun des deux. Cette priorité dépend de la « phrase d’arme » et des conventions du sabre.

Powered by WordPress | Designed by: video games | Thanks to Weihnachtsgeschenke Ideen, SUV and game videos